Syndicat des Pharmaciens

Inspecteurs de Santé Publique

banner-home

Accueil > Les métiers de PHISP > Descriptif, concours et formation

Descriptif,
concours et formation

Descriptif

Le pharmacien inspecteur de santé publique (PHISP) est un fonctionnaire d’Etat qui exerce des missions régaliennes, c’est-à-dire des missions effectuées au nom de l’Etat qui engagent ce dernier et qui ne peuvent pas être déléguées à une entité autre que l’Etat lui-même.

Les pharmaciens inspecteurs de santé publique participent à la conception de la politique de santé publique et sont chargés, dans les agences régionales de santé, de la mise en œuvre, de l’exécution et du contrôle de cette politique dans le domaine de leur compétence.

Ils contrôlent notamment l’application des lois et règlements relatifs à l’exercice de la pharmacie et de la biologie médicale.

Ils contribuent également à l’organisation du système sanitaire et à la promotion de la santé. Dans l’exercice de leur mission, ils veillent au respect du secret professionnel et aux règles professionnelles.

Livret-de-competences

Livret de compétences

> Télécharger

Concours

Le métier de pharmacien inspecteur de santé publique est accessible sur concours, soit interne, pour les pharmaciens exerçant dans la fonction publique, les organismes internationaux ou l’armée, soit externe. Dans ce dernier cas, outre le diplôme de pharmacien, il faut avoir validé l’internat en pharmacie ou justifier de 3 ans d’exercice professionnel.

Les épreuves comprennent lors de la phase d’admissibilité des écrits visant à juger les compétences techniques et de synthèse, et lors de la phase d’admission des oraux visant notamment à apprécier les connaissances institutionnelles et réglementaires, ainsi que les motivations des candidats.

Une préparation au concours est organisée annuellement par l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP).

Il existe également, de façon plus épisodique, un concours réservé (dispositif Sauvadet).

Formation

La formation initiale, d’une durée d’un an, se déroule à l’Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique (EHESP) à Rennes. Elle consiste en une alternance d’enseignements théoriques et de stages sur le terrain.

L‘apport théorique comprend des enseignements :

  • sur la santé publique,
  • sur l’organisation sanitaire de l’Etat,
  • plus spécifiquement sur la méthodologie d’inspection, avec le droit appliqué à l’action sanitaire (en particulier pénal), le droit applicable aux établissements pharmaceutiques et aux établissements de santé et leur inspection,
  • sur la veille et la sécurité sanitaire,
  • ou encore sur l’évaluation médico-économique et la planification territoriale.

Les stages comprennent plusieurs immersions en ARS et dans le futur lieu d’affectation, des stages de découverte institutionnelle, ainsi qu’un stage à la Commission européenne.

Pendant l’année de formation, un mémoire doit également être réalisé sur une thématique en lien avec les futures missions du pharmacien inspecteur de santé publique.

En fonction de leurs expériences et formation antérieures, les admis peuvent bénéficier d’une individualisation de parcours.